Le Tarot de Marseille et ses origines

L’histoire du Tarot de Marseille, sa « probable » date d’apparition et ses origines.

Mes sources s’appuieront sur les recherches de Philippe Camoin dans son dernier livre «  les codes secrets du Tarot » aux éditions Conver et celles de Kevin Meunier, dans son livre « TAROT voyage de la terre aux Étoiles » aux éditions A’A.

Le premier, soutient que le Tarot de Marseille et je cite « était un instrument ésotérique qui nous avait été transmis par Marie-Madeleine au 1er siècle de notre ère et serait l’ancêtre des tarots occidentaux », alors que le second affirme qu’avant le XIV siècle, nous n’avons aucune preuve de son existence.

Pour la plupart des historiens, le Tarot serait apparu aux alentours du XIV ou XV siècle.  Et il serait d’origine de la ville de Marseille … Sinon pourquoi l’appeler « Tarot de Marseille » ?

Il a été prouvé que les plus anciens de ces Tarots, connus, de type I et II, ont été fabriqués à Marseille.

« Cependant il reste tout à fait possible qu’il y ait des relations entre le Tarot et les Égyptiens, les juifs, les gitans, les chrétiens, les templiers et d’autres groupes ou autres civilisations », d’après Philippe Camoin.

Il m’est très difficile de faire un court résumé de son travail alors qu’il lui a consacré quasiment toute sa vie. Mais pour ceux que ça intéresse, le livre est très beau, bien illustré et très riche en informations et techniques. C’est aussi un gros pavé si vous aimez lire.

Pour faire simple :

Je vais reprendre la théorie de Philippe Camoin. Théorie qu’il soutient après plusieurs années de recherches, sur ces 4 points essentiels :

  • Le Tarot date du Ier siècle après Jésus-Christ ;
  • Le Vocable TARO a une étymologie hermétique. Les initiés de la technique de l’anagramme le savent bien lorsqu’on réalise que ROTA signifie Roue. TARO correspondait donc à la Roue inversée ;
  • Le symbolisme du Tarot de Marseille prend pleinement sa place au Ier siècle ;
  • Les arcanes majeurs ont été créés en même temps que les arcanes mineurs.

J’en reviens au livre de mon très cher maître, ami et confrère Kevin Meunier qui choisit dans son ouvrage de ne pas traiter de l’origine du Tarot de Marseille puisque non vérifiable, mais qui cherche à démystifier l’outil pour le rendre accessible à tous, et « se veut certes ludique et simple, mais surtout efficace et utile, afin de présenter ici ce que je considère comme étant de la tarologie humaniste ».

Sa méthode de lecture est simple et efficace et se base sur deux mots : observation et incarnation.

 Je reprends un paragraphe de son livre qui illustre bien sa démarche.

« La tarologie humaniste doit rester conviviale et ludique. Elle doit servir et non pas desservir. Elle doit alléger et non pas plomber. Elle doit construire et non pas détruire. Elle doit améliorer et non pas faire échouer. Elle doit faire accoucher et non pas faire avorter (…). La tarologie humaniste cherche à redonner au consultant la possibilité de construire à la fois sa vie et son identité de manière intelligente et active afin de ne plus le cantonner au rôle de simple spectateur ».

Résultat de recherche d'images pour "tarologie humaniste coaching"

Pour sûr, le Tarot est un formidable instrument, puissant, et qui peut transformer notre vie. Pourvu que nous sachions bien l’interpréter.

J’ai délibérément pris comme exemple ces deux tarologues, ayant chacun  sa propre approche personnelle. Il n’en reste pas moins que pour l’un comme pour l’autre le Tarot est un formidable outil d’accompagnement. Un OUTIL simple mais pas simpliste.

En ce qui me concerne, et pour avoir étudié avec l’un et l’autre, j’ai beaucoup appris et j’utilise leurs différents tirages en fonction de la question et du contexte.

Je vous invite donc, si cela vous intéresse, à lire différents tarologues et à vous faire votre propre idée et surtout à vous approprier les tirages qui vous parlent le mieux.

Belle journée à tous et amusez-vous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :