Les Histoires du confinement : La Force

Ne vit-on pas une situation totalement inédite ?

Ce que nous vivons tous en ce moment c’est la peur, la peur d’être malade, de voir les siens malades, la peur de mourir. Mais aussi la peur du changement.

Au fil de mes lectures, des vidéos qui circulent, des témoignages aussi, je constate qu’une chose revient inévitablement, le monde change. Nous réalisons que rien ne sera plus jamais pareil. C’est impossible. Il y a une prise de conscience universelle, celle qui nous rappelle que la planète n’a pas besoin de nous pour vivre. Mais qu’en revanche nous avons besoin d’elle et que nous devons prendre soin d’elle. La Nature reprend ses droits. A nous « Humains » de nous adapter, d’apprendre à la respecter.

Il y a eu l’avant Covid-19 et il y aura l’après Covid-19 et ça personne ni pourra rien. Quelle claque nous avons reçu là ! Quelle leçon de vie !

J’ai choisi de vous faire découvrir les différents arcanes  majeurs du Tarot de Marseille dans des petites histoires au fil d’un quotidien en confinement. Nous suivrons nos cartes au jour le jour, chacune avec son aventure, son espace, son énergie et son environnement.

Ces histoires se passent au Maroc… LES CONTES DU SUD reviennent !

La FORCE en plein confinement

Comment aurais-je pu imaginer que moi avec toute cette force et cette énergie qui m’habitent être  enfermée chez moi ? Comment concevoir qu’en ces belles journées de printemps je doive me contenter d’être assise sur ma petite terrasse pour savourer les doux rayons de soleil ?

C’est mon quotidien depuis quelques jours et celui de bien d’autres encore … semble-t-il !

Je suis chez moi, assise à contempler la rue, vide de voitures, de motos, de personnes, d’enfants qui courent à la sortie des classes. L’école en face de chez moi reste désespérément silencieuse. Plus de récréations non plus. Plus de parents qui stationnent en deuxième position et qui bloquent l’entrée de mon garage. Tout ce que je souhaitais avant je le réclame aujourd’hui.

Je suis passée par la peur, la colère surtout, de me rendre compte que depuis bien longtemps la planète nous envoyait des signaux d’alertes et que nous n’avons rien vu. NON nous n’avons rien voulu voir, nous les avons délibérément ignoré … et aujourd’hui on a peur mais ON VOIT.

Je reprends confiance

Puisque maintenant je vois,  je reprends confiance et je crois aussi en l’Humain qui mettra en exergue son instinct de survie. Tout le monde se serre les coudes. L’entraide est là. Nous savons que nous avons besoin les uns des autres. Je reprends espoir.

Juste reprendre les choses en main, et redonner un nouveau sens à ma vie. Je dois apprendre à le faire différemment. Mais peu importe, j’agis et je réagis.

Je suis la Force

Je suis la Force du Tarot de Marseille, je suis la force créative dans toute sa puissance. Et j’ai décidé de me battre, à ma petite échelle. Histoire de porter ma pierre à l’édifice.

Cela me rappelle cette légende amérindienne :

« Un jour il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! Le colibri le regarde droit dans les yeux et lui répond : je le sais, mais je fais ma part »

Tous les jours être présente pour les autres

Pour commencer je vais prendre soin de ma petite famille. Et plutôt que de rester à bouder dans mon coin parce que j’ai raté les ventes du printemps que j’organise et auxquelles je participe tous les ans. Ou encore de ne plus avoir de clients pour mes séances de tarot-coaching, je vais partager ces bons moments avec mon mari et mon fils. Appeler les gens que j’aime et qui me manquent et surtout le leur dire. Tous les jours être présente pour les autres. C’est ce que je souhaite le plus au monde.

Si vous aussi vous étiez La force que souhaiteriez-vous faire en ces temps difficiles ?

Prenez bien soin de vous et surtout si vous le pouvez rester chez vous. Ciao ciao “

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :